25 octobre 2007
Tarifs de l'électricité : Oseront-ils ?

En décembre 2006, les sénateurs ont voté une loi interdisant le retour aux tarifs réglementés dans tout logement dans lequel l'occupant précédent a opté pour la concurrence. Le 1er octobre 2007, ils ont adopté une proposition de loi permettant le retour aux tarifs réglementés d'électricité dans certaines circonstances, ce que l'AFOC considère comme un pas dans la bonne direction.

En effet, cette proposition rétablit la réversibilité du choix du fournisseur d'électricité jusqu'au 1er juillet 2010 pour les particuliers qui emménagent dans un logement et qui n'auront pas eux-mêmes opté pour les tarifs de marché.

Jusqu'à présent, les consommateurs hésitent à quitter les fournisseurs historiques. Leur hésitation est compréhensive, d'autant plus que l'expérience de déréglementation des tarifs pour les professionnels s'est traduite par des augmentations de prix significatives. Devant ces réticences, certains énergéticiens concurrents eux-mêmes ne verraient pas d'un mauvais œil la réversibilité du choix.

L'AFOC considère que les parlementaires doivent aller plus loin et rendre cette réversibilité totale, c'est-à-dire pour tous et à tout moment. Ils doivent aller jusqu'au bout de cette démarche, non pas seulement à la date butoir de 2010, mais au-delà.

L'AFOC demeure persuadée que le principe des tarifs réglementés est préférable à la démarche du secteur dit libre, aux résultats aléatoires pour les consommateurs.

Contact Presse : Valérie GERVAIS Tel : 01 40 52 85 87

Alain MISSE Tel : 01 40 52 85 91



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net