20 novembre 2007
"Les Habitants ont la parole"...et nous font part de leurs souhaits et préoccupations

SYNTHESE

Prix du loyer et charges, sujets de préoccupation numéro un

En ce qui concerne les priorités à défendre, le prix du loyer et les charges viennent sans surprise en première position(question 1) et les locataires considèrent majoritairement que la situation s'est dégradée (question 2).

A noter d'ailleurs que 70% des locataires qui ont répondu ne sont pas prêts à payer une augmentation de loyer pour financer l'amélioration de leur logement (question 6), ce qui laisse supposer que leur niveau de vie ne le leur permet probablement pas.

En ce qui concerne la réalisation des travaux d'entretien et de réhabilitation, les avis sont partagés. En revanche, le sentiment d'une dégradation en matière de problèmes de voisinage et d'incivilités est majoritairement ressenti (60%), ce qui est fort inquiétant.

A ce sujet, la présence des gardiens dans les immeubles nous semble de nature à combattre ce phénomène, au regard des sujets de préoccupation cités en réponse à la question 3.

La concertation locative est malheureusement méconnue et son action est jugée majoritairement inefficace (question 4). Les administrateurs HLM et les membres des conseils de concertation locative afoc ont donc un rôle important à jouer pour faire connaître leur action et porter les revendications des locataires.

L'achat du logement, une aspiration hors de portée ?

Le fait que la qualité de l'habitat est moins prioritaire que le coût du logement ressort également de la question 5. En la matière, le besoin de réparation systématique et rapide du matériel hors d'usage arrive en tête, devant la qualité des produits de construction, des équipements du logement et de la gestion locative.

Les avis sont très partagés concernant la politique de mixité sociale : 47% de oui, 46% de non (question 7). Pour faciliter cette mixité, les réunions festives et les aménagements pratiques sont privilégiés.

Enfin, une majorité de locataires qui ont répondu sont favorables à la vente de logements sociaux à leurs occupants (61%).On peut cependant légitimement s'interroger sur la capacité des locataires à acquérir leur logement sachant que le coût du loyer et des charges est déjà un sujet de préoccupation majeur. Les locataires qui ont indiqué qu'ils n'étaient pas favorables à ces ventes ont d'ailleurs indiqué que c'était par manque de moyens. Il semble donc que pour beaucoup de locataires, l'achat du logement constitue une aspiration forte.Toute politique de vente devra donc s'accompagner de mesures économiques et sociales adaptées. Pour terminer, notons avec satisfaction que bien que la majorité des locataires qui nous ont répondu ne soient pas adhérents à l'afoc, 20% d'entre eux seraient intéressés pour occuper un poste d'administrateur HLM : il nous reste à garder le contact pour les inciter à venir renforcer nos équipes locales.

DETAIL du questionnaire

Les Habitants ont la parole

1) Pouvez vous classer, de 1 à 6 (du plus important au moins important),les sujets sur lesquels les élus peuvent et doivent défendre les locataires

a) l'attribution des logements  : 5

b) le coût du loyer  : 1

c) les charges locatives  : 2

d) l'amélioration du cadre de vie et la qualité de vie des habitants  : 3

e) les problèmes de voisinage et les incivilités  : 6

f) la réalisation des travaux d'entretien ou de réhabilitation dans les immeuble  : 4

2) Sur ces sujets, avez-vous pu constater des progrès significatifs ou des reculs depuis que vous êtes locataire ? Entourez, pour chacune des rubriques précitées la lettre R (recul) ou P (progrès)

-  l'attribution des logements :

R  : 53 %

P  : 34 %

NR  : 13 %

-  le coût du loyer :

R  : 59 %

P  : 27 %

NR  : 12 %


-  les charges locatives  :

R  : 59 %

P  : 22 %

NR  : 17 %


-  l'amélioration du cadre de vie et la qualité de vie des habitants  :

R  : 52 %

P  : 35 %

NR  : 10 %

-  les problèmes de voisinage et les incivilités  :

R  : 60 %

P  : 31 %

NR  : 7 %


-  la réalisation des travaux d'entretien ou de réhabilitation dans les Immeubles : R : 47 %

P  : 45 %

NR : 8 %

3) Avez-vous d'autres sujets de préoccupation ? (Précisez SVP)

-  Incivilités : manque de respect (musique, bruit, dégradations, tags, agressions, saletés animales, vols boîte aux lettres, vols garage) perturbations dues aux cas sociaux (bagarres, alcoolisme)

-  Vétusté : les demandes : mise aux normes électricité, isolation, insonorisation (double-vitrage, volets) rénovation sanitaire, réhabilitation des logements anciens, mise en place d'ascenseurs

-  Entretien : manque d'entretien, de propreté, non renouvellement matériel dégradé, choix des services de nettoyage et suivi du personne à améliorer, révision intérieure et extérieure des immeubles à effectuer tous les 10 ans

-  Gardiennage : améliorer l'accueil, présence d'un gardien, définition de ses attributions
-  Relations : information à développer, enquête à effectuer dans chaque logement pour évaluer les besoins, réponse aux réclamations

4) Connaissez vous le plan de concertation et le conseil de concertation locative de votre immeuble ou groupe d'immeubles ? OUI : 19%

NON : 52%

NSP  : 29%

Si oui, jugez-vous son action

- plutôt efficace  : 21% - peu efficace  : 68% - pas du tout efficace  : 11%

II - La « qualité de l'habitat » constitue une revendication légitime des locataires des logements sociaux

5) Quelles sont, selon vous, les actions prioritaires que les organismes sociaux doivent mener afin d'améliorer la qualité de habitat et le cadre de vie ?

-   « Ce n'est pas une priorité, le montant du loyer et des charges prime sur la qualité »

OUI 52%  :

NON : 34%

NSP : 14% « Offrir des logements répondant à des critères de qualité supérieurs à la réglementation, ce qui concerne par exemple » :

- les produits de construction (ex. isolation thermique ou phonique)

OUI : 76%

NON : 19%

NSP : 5%

-  les équipements du logement (ex. installation électrique labellisée)

OUI : 75%

NON : 16%

NSP : 9%

-  la gestion locative (bulletins d'information, gestion des loyers et des impayés, grilles de vétusté, traitement des réclamations :

OUI : 77%

NON : 17%

NSP : 6%

-   la réparation systématique et rapide du matériel hors d'usage, détérioré ou en panne :

OUI : 87%

NON : 7%

NSP : 6%

-   autres (à préciser SVP) Sensibiliser les locataires et les jeunes au respect des personnes, de l'environnement, trop d'étrangers détériorations faites par locataires dans lieux communs doivent être payées par ceux qui les ont faites, non paiement du matériel vétuste par les locataires prise en compte des handicapés :( douche, ascenseurs) respect des règles d'hygiène, tri sélectif ,garages individuels ,économies d'eau, éclairage…

6) Accepteriez vous de payer une augmentation de votre loyer pour financer l'amélioration de votre logement ?

OUI : 26%

NON : 70%

NSP : 4%

Si oui, merci d'indiquer jusqu'à quel pourcentage au maximum ?

1 à 5% : 30 %

6 à 10% 30 : %

+ 10% : 10 %

NSP 30%

7) Une politique de mixité sociale vous paraît-elle de nature à favoriser l'intégration des habitants ?

OUI : 47%

NON : 46%

NSP  : 7%

Si oui, comment ?

-  Par des réunions à finalités pratiques ou festives

OUI : 89%

NON : 11%

-   Par l'organisation de démarches collectives de solidarité ou d'expression de points de vue

OUI : 75%

NON : 17%

NSP : 8%

-   - Par des aménagements pratiques (local)

OUI : 87%

NON : 13%

-  Par d'autres moyens ? (Merci de les indiquer) : bonjour, solidarité, visite d'information chez les nouveaux locataires, participation entretien espaces verts…

8) Etes-vous favorable à la vente des logements sociaux à leurs occupants ?

OUI : 61%

NON : 35%

NSP : 4%

Si non, pourquoi ?

-   La gestion compliquée de la copropriété ainsi créée

OUI : 63%

NON : 18%

NSP : 19%

-  Le blocage définitif d'un logement social

OUI : 63%

NON : 15%

NSP : 19%

-  Des reventes spéculatives

OUI :51%

NON : 30%

NSP : 19%

-  Autre raison (précisez SVP manque de moyens, )le logement social doit garder son identité, aider la population précaire,..prévu pour bas salaires

Si oui, pourquoi ?

-  Plus de vigilance dans la bonne conservation de l'immeuble profitable à tous

OUI : 84%

NON : 2%

NSP : 14%

- La construction de nouveaux logements sociaux avec le produit des ventes

OUI : 79%

NON : 14%

NSP : 7%

- Une possibilité d'accès à la propriété de son logement dans des conditions plutôt favorables OUI : 98%

NON : 2%

-   Autre raison (précisez SVP)……………………………………………………. …………………………………………………………………………………….. Demande vente aux anciens locataires « pour « le franc symbolique », pour la vente à condition de déduire les loyers déjà versés…………………………………………………………………………….

Facultatif

Etes-vous adhérent à l'afoc ?

OUI : 2%

NON : 92%

NR : 6%

Seriez-vous intéressé pour occuper un poste d'administrateur HLM ?

OUI . 20% NON 75% NR 5%



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net