11 avril 2008
L'État lâche les familles nombreuses

Après l'annonce récente d'un prélèvement sur le bénéfice annuel de la SNCF l'État surenchérit. Mettre à la charge de la société nationale le financement intégral de la carte famille nombreuse c'est courir le risque, quasi certain, d'une augmentation de son coût.

Ces dernières années, d'ailleurs, la SNCF n'a pas hésité à faire appel à la sous-traitance pour la délivrance de cette carte. Les titulaires ne sont pas encore remis de la belle pagaille qui en a résulté. C'était un premier pas, demain on peut prévoir que la carte familles nombreuses deviendra purement et simplement une carte commerciale comme les autres, plus chère, soumise à des quotas et des plages horaires limitées.

L'État, en se désengageant systématiquement, trahit son rôle social. La politique familiale aurait-elle désormais pour finalité de décourager la natalité ?

Contact : Valérie GERVAIS Tél : 06.60.43.86.97



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net