23 octobre 2008
Les cinq organisations représentatives des habitants refusent la loi MOLLE.

Paris, le 22 octobre 2008,

Après les aides fiscales de « Robien » et « Borloo » à l'immobilier privé, après la réorientation des fonds collectés par le livret A, après l'annonce de la baisse du budget logement pour 2009, voici venu le temps de l'attaque frontale contre le logement social avec la loi MOLLE.

Les plafonds de ressources sont abaissés, le maintien dans les lieux est remis en cause, les expulsions sont accélérées, le 1% Logement est ponctionné, les classes moyennes sont matraquées de surloyers, l'obligation de construire 20% de logements sociaux est modifiée, la vente forcée des logements sociaux s'accélère…

L'Etat se désengage du logement social et laisse au secteur privé et à ses loyers élevés le soin de loger les français, sans rien prévoir pour inverser la tendance.

Loin de résoudre la crise du logement, ce projet risque de l'aggraver.

Les cinq organisations nationales représentatives des habitants appellent toutes celles et tous ceux qui refusent cette évolution à les rejoindre pour la défense du droit au logement et le refus du désengagement de l'Etat.

Contacts :

AFOC : Valérie Gervais : 06 60 43 86 97 CSF : Aminata Koné : 01 44 89 86 80 CNL : Stéphanie Sotison : 01 48 57 18 40 CGL : Marc Ribis : 01 40 54 60 84 CLCV : Laure Bourgoin : 01 56 54 32 10



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net