24 octobre 2008
Editorial du numéro 183 des Cahiers de l'afoc - Novembre/Décembre 2008
Crise du logement, crise bancaire : des mesures énergiques s'imposent !

Les gouvernements peinent à faire face aux déséquilibres générés par la crise des subprimes aux États-Unis. Dans ce contexte économique dégradé, les pouvoirs publics se doivent d'agir pour protéger le pouvoir d'achat des consommateurs...

Or, les dispositions prévues dans le projet de loi de mobilisation pour le logement et dans le projet de loi de finances ne vont pas dans le bon sens :
-   diminution sensible du budget du logement
-   rapt sur les fonds du 1% logement
-   remise en cause de la règle des 20% de logements sociaux(1)
-   remise en cause du droit au maintien dans les lieux
-   diminution des plafonds de ressources.

L'afoc a eu l'occasion de dénoncer ces mesures à l'occasion du congrès HLM de Cannes à laquelle ont notamment participé le président et de nombreux militants. Elle défend au contraire l'idée qu'il conviendrait d'accroître les crédits destinés au logement à la fois pour stimuler le développement économique et répondre à la pénurie de l'offre de logement social.

Ces mesures devraient s'accompagner de sanctions renforcées pour les communes qui ne respectent pas la règle de construction de 20% de logements sociaux, de la réquisition des logements vacants détenus par des institutionnels ou encore de la cession par l'Etat de terrains à des prix permettant de les affecter au logement social. Par ailleurs, l'afoc demande que les pouvoirs publics prennent des mesures énergiques pour endiguer la hausse des prix. Ainsi l'afoc s'associe-t-elle aux propositions de ConsoFrance, coordination à laquelle elle adhère, pour demander le blocage des prix des produits de première nécessité par exemple. Cette disposition est prévue en cas de crise : il semble malheureusement d'actualité de l'envisager.

(1) A l'heure où nous mettons sous presse, il semble que le ministre soit revenue en arrière, sous la pression des associations de locataires notamment.



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net