5 mars 2010
Editorial du numéro 191 des Cahiers de l'afoc - mars/avril 2010
La révolution électronique : un enjeu démocratique et financier

La planète est devenue soudain toute petite, sous un double effet : crainte du réchauffement climatique et mise en réseau par Internet de tous les coins du monde.

Les humains peuvent désormais communiquer entre eux quasiment instantanément quelle que soit leur situation géographique.Mais déjà ce progrès a ses revers ; cette liberté, cette possibilité d'accéder à une forme de démocratie nouvelle, est contestée.

Pour augmenter leurs profits pourtant déjà substantiels, les puissants fournisseurs d'accès à Internet réclament de pouvoir ouvrir des voies plus rapides payantes pour faire face à l'encombrement du trafic : ce serait la fin de la neutralité d'Internet.

Heureusement, pour le moment, les pouvoirs publics n'ont pas cédé (voir notre article page 2).Mais nul doute que la bataille ne fait que s'engager.

L'afoc suivra ce dossier de près dans les mois à venir, d'autant qu'il importe que l'accès à Internet, outil désormais indispensable dans la vie quotidienne, devienne au plus vite un service public universel. Les infrastrustures sont là : l'Internet haut débit en ADSL couvre la quasi-totalité du territoire. Il ne manque plus que la volonté politique.

La secrétaire générale

Valérie GERVAIS



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net