27 mai 2010
Antivirus : mieux vaut éviter les conduites à risques

Les derniers tests concernant les antivirus informatiques n'ont pour le moins été guère satisfaisants. Dernièrement, les quinze testés ont tous été incapables de bloquer la quasi-totalité des programmes malveillants placés sur une clé USB. Représentant les noms les plus connus du secteur (Norton, Trend, McAfee, Kaspersky, F-Secure, Sophos…), ils avaient été installés sur des ordinateurs standard et fonctionnant sous Windows 7. L'occasion en était un concours organisé, le 9 mai dernier, par l'École supérieure d'informatique, d'électronique et d'automatisme (ESIEA), à Paris.

Lors de la publication des résultats, les organisateurs ont fait remarquer que les fabricants devraient investir moins en marketing et plus en recherches et développement, leur conception étant aussi dépassée qu'inefficace. « Tous les antivirus sont à égalité dans la nullité. Le plus inquiétant est que sur une échelle de 1 à 10, le niveau technique moyen des attaques est de 4 environ. Autre constat alarmant : une des attaques reposait sur un code malveillant de trois lignes, vieux de dix ans et montré sur YouTube. Or, il a mis K-O tous les antivirus ! », a commenté Éric Filiol, directeur de la recherche de l'Esiea et coorganisateur du concours.

Ces résultats confirment une enquête de 60 millions de consommateurs qui, en mars dernier, avait fait apparaître les très nettes insuffisances de ces logiciels. Un antivirus sur son ordinateur est toujours indispensable mais pas suffisant, le mieux étant d'éviter les conduites à risques, comme d'aller sur des sites douteux. Il est également conseillé de mettre à jour de façon permanente logiciels et systèmes d'exploitation. Et de se montrer un minimum suspicieux : ne pas cliquer sur une pièce jointe ou un lien internet envoyé par un inconnu ou même connu, surtout quand il se met à parler anglais sans avoir jamais appris la langue.

Chaque semaine, dans Force Ouvrière hebdomadaire, des informations exclusives sur le droit de la consommation et le droit du travail. Mais aussi sur l'actualité économique, sociale et culturelle. Des reportages et des enquêtes que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Abonnez-vous !


ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net