8 juillet 2010
Été 2010 - Canicule Sociale : HLM, nouvelle ponction de l'Etat !
→ Communiqué

Déjà en 2008, lors du congrès HLM, l'AFOC avait dénoncé le rapt opéré par le Gouvernement sur le 1% logement (1 milliard d 'euros en moins).

Depuis, la situation n'a cessé de se dégrader, le budget logement a continué de baisser et un prélèvement supplémentaire de 340 millions d'euros est décidé dès 2011.

Dans le contexte grave de la crise économique et sociale, ce nouveau détournement va détériorer la politique de logement et réduire d'au moins 20.000 la construction de nouveaux logements.

Cette décision apparaît encore plus inopportune au moment où la France compte 3,5 millions de mal logés.

Aujourd'hui le Gouvernement décide d'un appauvrissement du logement social qui le réduira à « peau de chagrin » et où seront cantonnés les plus démunis.

La logique républicaine d'un logement pour tous est battue en brèche. L'AFOC demande un retour à une dynamique de développement du logement social.

En conditionnant l'APL des étudiants à la suppression d'une demi-part fiscale par enfant à charge, les pouvoirs publics mettent à mal l'égalité des chances et le droit pour tous aux études supérieures.

Pour l'AFOC, l'Etat ne doit pas faire supporter aux acteurs du logement social le poids de la crise et la rigueur budgétaire.

L'AFOC réaffirme son attachement au logement social comme l'un des fondements essentiel du socle républicain.



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net