23 juillet 2010
Arnaque sur mobile ? Dites stop !

Qui n'a pas reçu sur son téléphone portable un SMS d'un expéditeur inconnu lui déclarant sa flamme ou lui révélant qu'il est l'heureux gagnant d'une loterie ? Pour connaître ce mystérieux interlocuteur qui prétend lui vouloir du bien, le destinataire est invité à composer un numéro... lourdement surtaxé et le piège se referme à la réception de la facture !

« Salut c moi ? J'attends toujours ton appel, a croire que je t'ai laisse mon numero pr rien, rappelle moi au 0899XXXXXX »

« INFO : Tirage au sort réalisé sous Controle d'Huissier. Vous etes le Gagnant du Chèque No :345786 Composez le 0899XXXXXX pour le retirer dès à présent »

« FELICITATIONS ! Vous avez été tiré au sort à 10h27 pour gagner 1 SEJOUR pr 2 à l'ILE MAURICE ds l'Hotel XXXXXX 5* ! ! Composez le 0899XXXXXX »

Ces messages indésirables se sont développés à un tel point de saturation pour les abonnés mobiles que, sous l'impulsion des pouvoirs publics et des associations de consommateurs, les opérateurs ont mis en place un dispositif permettant d'organiser la riposte.

Comment éviter ces messages frauduleux ?

Avant tout, il convient bien sûr de ne donner son numéro de portable qu'à des gens sérieux et dignes de confiance. Autant que possible, la prudence s'impose dans la transmission de ses données personnelles. Pour autant, elle n'est pas suffisante. Le numéro de mobile du destinataire peut en effet être généré au hasard par les équipements informatiques des spammeurs.

Comment les détecter ?

Lors de la réception de messages non sollicités, un réflexe de vigilance s'impose. D'une manière générale, ils incitent le destinataire à composer un numéro de téléphone fortement surtaxé (numéro à 10 chiffres commençant par 08) ou à envoyer un SMS vers un numéro court à 5 chiffres lui aussi surtaxé. Le but est d'obtenir le paiement d'une somme d'argent (par le biais du numéro surtaxé) ou de recueillir des informations vous concernant et spécialement vos coordonnées bancaires.

Que faire ?

En cas de doute, mieux vaut ne pas donner suite, c'est-à-dire ne pas rappeler ni envoyer de SMS au numéro indiqué. Il pourrait vous en coûter cher.

S'il le souhaite, le destinataire peut obtenir les coordonnées du service client de l'expéditeur en retournant le mot « CONTACT » par SMS. La société lui adressera alors un SMS avec ses coordonnées (n° de RCS, dénomination sociale, service clients).

Par ailleurs, pour ne plus recevoir de SMS de cet expéditeur, il est possible de lui retourner un texto avec le mot « STOP ». Il accusera réception de votre demande par l'envoi d'un SMS et sera alors tenu de supprimer vos coordonnées de ses fichiers et de ne plus vous contacter. Ces procédures « CONTACT » et « STOP » ne sont possibles que pour les SMS expédiés par des numéros à 5 chiffres commençant par 3, 4, 5, 6, 7 ou 8.

Enfin, pour les messages ostensiblement frauduleux, un dispositif d'alerte a été mis en place par les opérateurs. Ainsi, il est possible de signaler directement un SMS abusif en le transférant par SMS au numéro 33700. La procédure est simple et ne prend que quelques secondes :

-  Étape 1 : Vous recevez par SMS un message abusif.

-  Étape 2 : Vous transférez tel quel ce SMS au numéro 33700 (pour faciliter le traitement de ce message, n'ajoutez pas de commentaires avant ou après le message. Les opérateurs ont besoin du message tel qu'il vous a été envoyé).

-  Étape 3 : Vous recevez un message du 33700 vous invitant à compléter votre signalement en renvoyant au 33700 le numéro depuis lequel vous avez reçu ce SMS abusif (pour faciliter le traitement, envoyez uniquement le numéro, sans ajouter de commentaires avant ou après).

-  Étape 4 : Vous recevez un message du 33700 vous indiquant que le signalement est terminé.

L'envoi d'un SMS au 33700 s'effectue au prix d'un SMS normal (non surtaxé). Il est inclus dans les forfaits des opérateurs mobiles. À la suite de ces signalements, des actions seront menées par les opérateurs auprès des sociétés concernées.

Pour plus de précisions : http://www.33700-spam-sms.fr


ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net