8 septembre 2010
Une assurance peu rassurante...

Comme souvent, les joies de l'élargissement du marché européen ne profitent guère aux consommateurs et aux salariés. La faillite, en plein été, de l'assureur en ligne Ineas, plutôt spécialisé dans l'assurance automobile tendance « low cost », a valu à ses quelque 17.000 clients d'apprendre que leurs contrats étaient résiliés à la date du 31 août 2010 et donc qu'ils n'étaient plus assurés au-delà. Ces derniers devaient se voir proposer de nouveaux contrats par la compagnie Aloa Assurances, filiale de Covéa (Maaf, MMA, GMF), comme l'en a chargé la Cour du district d'Amsterdam, qui a prononcé la liquidation. Mais les contrats seront plus chers d'environ 10%, selon Aloa, car l'offre d'Ineas était largement sous-tarifée. Commercialisée par l'assureur néerlandais IIC (International Insurance Corporation), Ineas se distinguait surtout par des tarifs bas, à la hauteur de la piètre qualité de ses services. Aloa Assurances a d'ailleurs « dû » rejeter environ 10% des demandes, le profil de l'assuré ayant été jugé « trop risqué », ou bien parce que les caractéristiques du contrat initial étaient incompatibles. On imagine l'agréable retour de vacances des assurés concernés.

Récupérer ses billes, beaucoup ayant réglé une cotisation annuelle, ne sera pas non plus une partie de plaisir. Tout comme les démarches pour se voir indemnisé de sinistres survenus récemment. D'autant que seuls les dommages corporels infligés à autrui seront pris en charge par le fonds de garantie. Ineas avait déjà fait faillite en 2003. Avant de choisir un assureur, assurez-vous de son répondant, même s'il semble faire preuve d'une assurance sans faille…

Chaque semaine, dans Force Ouvrière hebdomadaire, des informations exclusives sur le droit de la consommation et le droit du travail. Mais aussi sur l'actualité économique, sociale et culturelle. Des reportages et des enquêtes que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Abonnez-vous !


ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net