15 septembre 2010
Elections dans les HLM : votez pour l'AFOC

Du 15 novembre au 15 décembre prochains auront lieu les élections des représentants des locataires qui siègent dans les conseils d'administration des organismes HLM. L'AFOC, Association Force Ouvrière Consommateurs, présente des listes à ces élections. Elle est l'une des 5 associations nationales représentatives de locataires, la 3è en nombre de sièges depuis 2006, date du dernier scrutin. Particulièrement active dans les domaines essentiels que sont le droit à l'accès au logement et au maintien dans les lieux, le pouvoir d'achat, le niveau du loyer et des charges, l'AFOC se préoccupe également de la qualité du cadre de vie. Ses différentes actions lui permettent d'exprimer des exigences fortes à destination des bailleurs sur le quotidien des locataires afin de contribuer au « vivre ensemble » (respects entre voisins, entretien des parties communes et des abords, etc.).

Attentive aux souhaits et préoccupations des locataires, l'AFOC a réalisé une étude de laquelle il ressort que les priorités de ces derniers se concentrent sur le niveau du loyer et des charges. C'est dans cet esprit que l'association dénonce et combat les augmentations indues et les mesures gouvernementales qui contribuent tant au désengagement de l'Etat qu'à l'appauvrissement du logement social.

Quel est le rôle des administrateurs locataires ?

Les administrateurs locataires, élus pour 4 ans, représentent et défendent les intérêts des locataires, participent à la gestion de l'organisme HLM, veillent au respect des règles d'attribution des logements.

Qui peut voter ?

Toute personne titulaire d'un contrat de location d'une habitation depuis au moins six semaines avant la date du scrutin. Chaque contrat de location ne peut donner lieu qu'à une seule voix et une seule candidature.

Ces élections concernent plus de 800 organismes d'HLM et près de 4,2 millions de logements sociaux, soit plus de 10 millions de personnes.

Un coût sans cesse à la hausse

Aujourd'hui, le coût du logement devient prohibitif pour bien des ménages : il représente en moyenne 25% de leurs revenus. En réalité, cette moyenne cache souvent des chiffres bien plus élevés (jusqu'à 50%), correspondant à des situations de grande précarité. Dans ce contexte, l'AFOC a choisi de s'engager encore davantage auprès des locataires pour défendre leurs droits tant au plan des revendications nationales que des revendications locales, au quotidien. Ainsi, le président de l'AFOC nationale, Jean-Claude Mailly, a défendu et obtenu une revalorisation des aides personnelles au logement dans le cadre de la conférence de l'emploi et des revenus au mois de décembre dernier.

Le logement victime de la rigueur budgétaire

Il y a déjà 2 ans, l'AFOC avait dénoncé les mesures opérées sur le 1% logement ayant eu pour conséquence une baisse du budget logement à hauteur de 1 milliard d'euros. Depuis, cette baisse s'est amplifiée de près de 20% sur la période 2008-2011 alors que la France compte plus de 3,5 millions de mal logés…

Pour l'AFOC, l'Etat ne doit pas faire supporter aux acteurs du logement social le poids de la crise et de la rigueur budgétaire. L'AFOC souhaite que les moyens budgétaires (exonérations fiscales Robien et Borloo sans contreparties sociales) soient réorientés, afin de permettre la construction non pas des 120 000 logements sociaux par an annoncés mais au moins le double avec des loyers de sortie relevant du financement social (Plan Locatif Aidé d'Intégration).

Voter pour les listes AFOC

Les candidats présentés par l'AFOC s'engagent à représenter les locataires en toute indépendance. Ils auront à cœur de défendre leurs droits dans tous les domaines du logement. « Mon logement je le défends, je vote AFOC ! »



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net