8 octobre 2010
Budget 2011 : le Gouvernement fait les poches des Français les plus modestes

ConsoFrance dénonce le projet de loi de finances 2011. Malgré un affichage positif pour les ménages (40% de l'effort demandé serait à leur charge contre 60% à la charge des entreprises) la réalité est diamétralement opposée : ce sont plus des trois quarts des mesures qui vont leur incomber !

En effet, la hausse de TVA sur les abonnements Internet, les taxes supplémentaires sur les assurances, les nouvelles ponctions sur les HLM seront, à n'en pas douter, directement répercutées sur le budget des ménages. Elles provoqueront une baisse de leur pouvoir d'achat inacceptable dans cette période d'incertitude économique.

Notamment injuste, la suppression de l'exonération de la contribution sur les revenus locatifs (plus de 360 millions d'euros) représente plus de 80 € par an par logement HLM. Il en va de même pour la suppression des avantages fiscaux liés à l'année du mariage ou du PACS - qui touche les jeunes ménages - ou à l'année du divorce - qui touche les familles monoparentales.

Au final, pour ConsoFrance, les hausses d'impôt vont peser davantage sur les ménages et plus particulièrement sur les plus modestes d'entre eux car la plupart de ces hausses porte sur des impôts indirects, qui n'ont aucun caractère progressif par rapport aux revenus.

Le bureau exécutif de ConsoFrance : Valérie GERVAIS : 06.60.43.86.97 Patrice BOUILLON : 06.74.74.91.32 Marc LAGAE : 06.82.86.78.39

ConsoFrance . Malgré un affichage positif pour les ménages (40% de l'effort demandé serait à leur charge contre 60% à la charge des entreprises) la réalité est diamétralement opposée : ce sont plus des trois quarts des mesures qui vont leur incomber !

En effet, la hausse de TVA sur les abonnements Internet, les taxes supplémentaires sur les assurances, les nouvelles ponctions sur les HLM seront, à n'en pas douter, directement répercutées sur le budget des ménages. Elles provoqueront une baisse de leur pouvoir d'achat inacceptable dans cette période d'incertitude économique.

Notamment injuste, la suppression de l'exonération de la contribution sur les revenus locatifs (plus de 360 millions d'euros) représente plus de 80 € par an par logement HLM. Il en va de même pour la suppression des avantages fiscaux liés à l'année du mariage ou du PACS - qui touche les jeunes ménages - ou à l'année du divorce - qui touche les familles monoparentales.

Au final, pour ConsoFrance, les hausses d'impôt vont peser davantage sur les ménages et plus particulièrement sur les plus modestes d'entre eux car la plupart de ces hausses porte sur des impôts indirects, qui n'ont aucun caractère progressif par rapport aux revenus.

Le bureau exécutif de ConsoFrance :

Valérie GERVAIS : 06.60.43.86.97

Patrice BOUILLON : 06.74.74.91.32

Marc LAGAE : 06.82.86.78.39

ConsoFrance



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net