26 septembre 2011
Les consommateurs traités avec rigueur

Le pouvoir d'achat a reculé de 0,6% en un an, de juin 2010 à juin 2011, selon une enquête de 60 millions de consommateurs, le magazine de l'Institut national de la consommation (INC), qui prévoit même pour l'ensemble de l'année 2011 une baisse de 0,4%. Et le gouvernement vient d'en rajouter une couche en faisant porter sur le consommateur l'essentiel du poids de son plan de rigueur, comme l'ont souligné quasiment toutes les associations de consommateurs. L'AFOC dénonce les « déséquilibres flagrants » dus au fait que les « impôts sont majoritairement indirects (TVA et TIPP) et pèsent lourdement et injustement sur les consommateurs », alors que le produit de l'impôt sur le revenu « n'a cessé de baisser sous l'influence des exonérations et niches fiscales diverses ».

Les mesures concernant les alcools, le tabac et les sodas, « dont on peut s'étonner de les voir figurer dans un tel plan et regretter qu'elles frappent prioritairement les ménages aux revenus modestes », sont visées par les associations de consommateurs ainsi que les taxes sur les assurances complémentaires », qui vont être immanquablement répercutées sur les assurés, ce que FO a également souligné. Ainsi la TSCA (taxe spéciale sur les conventions d'assurance), appliquée aux « contrats solidaires et responsables » et existant depuis 2010, va pratiquement doubler, passant de 3,5% à 7%. Elle concerne la très grande majorité des contrats proposés par les complémentaires santé, soit 94% des Français selon la Mutualité française, qui s'insurge : « Ce n'est pas une taxe sur les mutuelles, c'est une taxe sur les Français », qui va conduire beaucoup d'entre eux « à renoncer à avoir une couverture complémentaire, alors que le gouvernement ne cesse de solliciter les mutuelles pour compenser les reculs de la Sécurité sociale ». Il ne manquerait plus que l'hiver aussi soit rigoureux.

Chaque semaine, dans Force Ouvrière hebdomadaire, des informations exclusives sur le droit de la consommation et le droit du travail. Mais aussi sur l'actualité économique, sociale et culturelle. Des reportages et des enquêtes que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Abonnez-vous !


ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net