28 septembre 2011
Logement social : l'AFOC réclame davantage !

A l'occasion du congrès de l'Union Sociale pour l'Habitat à Bordeaux, l'AFOC tient à nouveau à dénoncer le manque d'ambition du Gouvernement en matière de politique du logement social.

Dans un contexte économique de plus en plus dégradé, des mesures doivent impérativement être prises pour combler le déficit d'un million de logements sociaux à prix abordable dont souffre notre pays. Si les organismes HLM ne peuvent se substituer aux pouvoirs publics, au moins doiventils prendre toute leur part pour atténuer les effets de la crise sur le reste à vivre de leurs locataires. C'est pourquoi l'AFOC demande aux bailleurs sociaux de ne pas augmenter les loyers pour l'année à venir.

La précarité énergétique touche près de 3,5 millions de personnes, notamment logées en HLM. Aussi l'AFOC souhaite-t-elle que s'ouvre au plus tôt un véritable dialogue sur les programmes de rénovation thermique. En effet, ces derniers doivent permettre à terme aux locataires de réduire leur consommation d'énergie, mais risquent aussi de leur imposer des dépenses supplémentaires.

Enfin, l'AFOC insiste pour que les bailleurs sociaux s'engagent à faire connaitre aux bénéficiaires potentiels leurs droits aux tarifs sociaux du gaz et de l'électricité. De trop nombreux ayants droit, logés en HLM, restent encore aujourd'hui écartés du dispositif !

Contact : Valérie Gervais - 06 60 43 86 97



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net