29 septembre 2011
Quand la SNCF se prend pour un « low cost »

Paris, le 28 septembre 2011

Le 31 juillet dernier, le Gouvernement a publié un décret permettant à la SNCF de fixer plus librement ses tarifs. Europe oblige, ce décret serait « obligatoire », nous dit-on.

Appliqué dès 2012, il permettra de mettre fin aux périodes creuses et aux périodes pleines, aujourd'hui planifiées un an à l'avance. Le billet le plus cher était celui payé à plein tarif. A l'avenir, cette limite pourrait ne plus exister.

La SNCF veut améliorer le taux d'occupation de ses trains (actuellement de 70%) et proposer des prix plus compétitifs face à la concurrence. Pour ce faire, elle veut pouvoir changer ses tarifs à tout moment, selon l'offre et la demande.

Au final, on va assister à une augmentation globale des prix, que payera bien sûr l'usager-consommateur. ConsoFrance ne peut cautionner cette nouvelle politique tarifaire et demande à la SNCF à quand des trains qui arrivent à l'heure ?

Contact : Frédéric Polacsek : 06 65 61 63 70



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net