17 octobre 2013
Contaminants chimiques dans les aliments

Données scientifiques et efforts à fournir Il ressort de la recherche scientifique de 445 substances chimiques dans les aliments que le niveau sanitaire est plutôt satisfaisant, quoique l'Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement, travail (ANSES) formule des recommandations :

Elle invite les professionnels de l'industrie agro-alimentaire de façon générale à poursuivre des efforts de réduction des teneurs en sel des principaux aliments (pain, charcuteries, fromages).

Identification des risques Certains aliments ont été identifiés en particulier comme contribuant principalement à l'exposition à plusieurs substances chimiques pour lesquelles un risque sur le long terme ne peut être exclu. Il s'agit soit d'aliments fortement contaminés mais consommés en quantité significative que par des populations très réduites (thon) ; à l'inverse des aliments ne sont pas nécessairement très contaminés, mais très consommés : pain ; pâtes, café, et lait.

Pour une consommation du poisson sans risque Pour le poisson spécialement, les recommandations de l'ANSES se déclinent ainsi :
-  envers la population générale : consommation de 2 portions de poissons par semaine en variant les espèces et les lieux d'approvisionnement (sauvage, élevage, lieux de pêche) ;
-  spécifiquement envers les femmes en âge de procréer, enfants de moins de 3 ans
-  éviter à titre de précaution, la consommation d'anguilles, barbeau, brèmes, carpes et silure
-  limiter la consommation de prédateurs sauvages et éviter à titre de précaution, celles de l'espadon, marlin, siki, requin et lamproie.



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net