15 novembre 2013
Centrales de réservation d'hôtels : la concurrence doit jouer au profit des consommateurs !

L'Association Force ouvrière Consommateurs se félicite de l'action engagée par la Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) afin de mettre fin aux déséquilibres constatés dans les relations entre certaines centrales de réservation de prestations hôtelières et les établissements hôteliers.

De nombreux consommateurs se plaignent en effet des pratiques commerciales des hôtels souscrivant aux services des centrales de réservation sur l'Internet - devenues pour certaines d'entre elles, quasiment incontournables - dès lors que cela se traduit par une hausse systématique des prix pratiqués et l'interdiction faite aux hôtels concernés de proposer directement aux consommateurs des tarifs plus attractifs que les leurs.

Récemment, la Commission d'Examen des Pratiques Commerciales (CEPC) avait rendu un avis soulignant l'existence de telles pratiques qui entravent significativement la liberté commerciale et tarifaire des hôtels et restreignent la concurrence.

L'AFOC souhaite que les services d'enquête des ministères concernés continuent de procéder aux investigations nécessaires pour mettre fin à ce déséquilibre contractuel entre les hôtels et les centrales visées et assurent la protection économique des consommateurs, quitte à agir en justice.

Paris, le 15 novembre 2013



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net