2 juin 2014
Editorial et sommaire des cahiers de l'AFOC n°216 - mai/juin 2014
Nouveau temps, même mœurs… et nouvelle rigueur !

Nouveau temps, même mœurs… et nouvelle rigueur ! Coupe dans les pensions, gel des allocations familiales et des allocations logement, diminution des prestations sociales, nouveaux déremboursements et nouvelles franchises pour la sécurité sociale, réduction des effectifs de la Fonction Publique, baisse de la dotation aux collectivités locales et par voie de conséquence, hausse de la fiscalité locale des ménages, etc… En cherchant à honorer coûte que coûte la promesse d'atteindre les 3% de déficit public, le gouvernement est-il en train de scier la branche sur laquelle il est assis ?

Alors que le pays aurait besoin d'une vraie politique de relance pour booster la consommation et stimuler la croissance, la nouvelle cure d'austérité programmée au nom d'une pseudo « crédibilité du sérieux budgétaire » risque fort de provoquer des effets pires que les maux qu'elle est censée combattre : accroissement du ralentissement économique, des inégalités et de la pauvreté.

Ainsi, sous couvert de « redonner du pouvoir d'achat » aux ménages et de renforcer la compétitivité des entreprises, qui elles vont bénéficier d'un bonus de trésorerie de 30 milliards, 50 milliards d'économies vont être opérées sur le dos des plus modestes et des retraités, sans que personne au gouvernement ne s'émeuve du coût social que cela induira.

Si, comme l'a déclaré le nouveau Premier ministre, « l'Etat est notre bien commun », alors pourquoi Bruxelles et les marchés dictent-ils leurs règles ? Est-ce à dire que l'Etat est plus le bien de certains que de d'autres ? Et à quoi bon un remaniement ministériel, si à peine sortie des urnes, l'exigence exprimée par les citoyens d'une autre politique conduit à l'amplification de celle-là même qu'ils viennent de sanctionner ?

Pour l'AFOC, l'exercice d'une politique économique est avant tout un exercice de démocratie. Ne pas le comprendre, ou le prétendre, n'est pas seulement suicidaire socialement, économiquement et démocratiquement, c'est également le paroxysme de l'autisme politique !


SOMMAIRE

L'ACTU de L'AFOC
-  40 ans de l'AFOC (p. 2,3 et 4)

A SAVOIR
-  Détecteur de monoxyde de carbone (p. 5)
-  Particuliers : attention aux forages (p. 5)

En BREF
-  Le conseil constitutionnel et le fichier positif (p. 6)
-  La loi Hamon : et maintenant(p. 7)

AGENDA (p. 8)



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net