17 juillet 2014
Editorial et sommaire des cahiers de l'AFOC n°217 - juillet/août 2014
Prévisions saisonnières...

Perte de pouvoir d'achat, augmentation des charges et des dépenses contraintes, hausses de TVA répercutées sur les consommateurs, stagnation des salaires, chômage et peur du chômage, la crise et l'austérité auront-elles raison des envies d'échappées belles estivales des français ?

Tel semble être le cas puisque 42% des ménages déclarent ne pas avoir l'intention de partir en vacances cet été, selon une enquête IPSOS de mars 2014, qui constate un recul de 4 points par rapport à 2013 et de 8 points par rapport à 2012, preuve s'il en était besoin que les inégalités et la paupérisation progressent. Cause ou effet, depuis quelques jours tout laisse supposer que l'été sera « chaud »… ! ! De nombreux sites spécialisés affirment que l'été 2014 sera particulièrement « orageux », que l'ambiance sera sur toute la France « lourde et extrêmement instable », que des incendies sont à craindre, sans exclure totalement certains risques de « cyclogenèses » (NB : processus qui conduit à la formation des dépressions) ou de perturbations récurrentes de grande échelle, appelées régimes des temps, dont les deux plus connues sont le régime zonal et le blocage…

A ce jour, la fiabilité du scénario est de 70 % mais nul ne doute qu'elle risque de le devenir d'avantage dans les semaines et mois à venir… Une probabilité qui pourrait vite se transformer en réalité, si cet été encore, 1 français sur 2 est contraint au régime sec car la variabilité du système climatique est souvent influencée par un certain nombre de phénomènes extérieurs que l'on appelle forçages externes… !

Rien ne s'invente !

Bonne trêve estivale à tous.



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net