22 mai 2015
Editorial et sommaire des cahiers de l'AFOC n°222 - Mai/Juin 2015
LE PRIX A-T-IL ENCORE UNE VALEUR POUR LES CONSOMMATEURS ?

Tel est le sujet retenu pour le colloque organisé conjointement par la DGCCRF et l'INC le 12 juin prochain et au cours duquel l'AFOC interviendra lors d'une des tables rondes pour aborder la question de la lisibilité du prix pour les consommateurs avec 3 idées forces :

D'abord, une idée politique car derrière le prix, il y a une représentation du monde et des interactions entre l'économique et le social à travers la notion de « juste prix » et la nécessité de transparence des conditions sociales/environnementales de production mais également de défense tant du pouvoir d'achat des consommateurs-salariés que du pouvoir « de vivre dignement » quand on dispose de peu pour accéder et faire face aux coûts des biens et services les plus nécessaires … ;

Ensuite, en pointant le nombre important de dossiers reçus à l'AFOC de consommateurs victimes de la recherche des tarifs bas, une idée économico-juridique interrogeant le célèbre binôme « qualité/prix » en faveur du prix, souvent au détriment de la qualité, permettant d'aborder la problématique du low-cost que révèle la concentration des réclamations en direction de ceux qui ont acheté, produit ou recouru à des prestations de services de ce type (secteur des voyages notamment, téléphonie mobile…) ;

Enfin, une idée de « modèle économique » avec l'épineuse question de l'évolution des politiques tarifaires qui rend difficile l'appréhension par les consommateurs de la notion de prix et de valeur des biens notamment au travers de l'apparition de nouveaux concepts comme le prix d'usage, de la volatilité du prix (produits agricoles selon récolte) ou de leur variabilité (selon le moment de la transaction type billet SNCF ou de la technique par exemple de l'IP tracking)… C'est particulièrement vrai depuis l'arrivée des NTIC sur le marché et des offres de forfaits « illimités » (comment gagne-t-on de l'argent avec un forfait à zéro euro comme le propose certains opérateurs de téléphone ?), de l'internet ou de la gratuité (musique en ligne) ou encore des comparateurs de prix en ligne qui déforment la perception qu'ont les consommateurs de la réalité du prix. Le tout venant après les pertes de repères créées par le passage à l'euro (2001)…

A quelques semaines des épreuves du Baccalauréat, un beau sujet tant économique que philosophique sur la valeur des choses et sur ce qui détermine leur prix…


sommaire

L'ACTU DE L'AFOC
-  Les pratiques collaboratives :nouveaux modes de consommation, vieilles lunes capitalistes (p. 2-3)
-  Permis de conduire : résultats en ligne 48 heures après l'examen (p. 3)
-  Résiliation des contrats d'assurance : c'est comme on veut, quand on veut... ou presque ! (p. 4-5)
-  Foires et salons : toujours pas de délai de rétractation mais une meilleure information du consommateur (p. 5)
-  Renforcement de l'information des consommateurs sur la garantie légale (p. 6)
-  La mise en concurrence obligatoire des contrats de syndics (p. 7)

A SAVOIR
-  Attention aux erreurs de prix dans les magasins (p. 8)

AGENDA (p. 8)



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net