9 janvier 2017
Editorial et sommaire des cahiers de l'AFOC n°232 - janv/fev 2017
BONNE ANNÉE ET BONNE SANTÉ À TOUS : PLUS QU'UN VOEUX PIEUX, UN CHOIX DE SOCIÉTÉ !

2017 sera-t-elle l'année de la remise en cause de nos mécanismes de solidarité collective ? Sonnera-t-elle le glas du droit à la santé pour tous ? Certains (politiques et idéologues libéraux) l'annoncent, d'autres (lobbys des assureurs et de la médecine libérale) s'y emploient et beaucoup (assurés et ayants-droits) le craignent…

A quelques mois des échéances électorales, il apparaît nécessaire de rappeler à tous ceux qui formulent le souhait de voir nos systèmes de protection sociale réduits à leur plus simple expression qu'une Sécurité sociale égalitaire et solidaire est la condition première de la justice sociale.

L'urgence n'est donc pas la libéralisation/privatisation du marché de la santé avec transfert des remboursements de la Sécurité sociale vers les mutuelles et les assureurs privés (ce qui ne permettra pas de réduire le « reste à charge » des assurés, ni, loin s'en faut, les inégalités d'accès aux soins), pas plus que la poursuite du transfert des activités rentables des hôpitaux publics vers les cliniques privées mais bel et bien de garantir une solidarité entre malades et bien-portants afin que chacun puisse se faire soigner chaque fois que de besoin et non pas en fonction de ses moyens.

Telle devrait être l'ambition de ceux qui aspirent à nous gouverner. Tel doit être, en ce début d'année, le message que nous devons leur adresser si nous ne voulons pas que notre santé soit soumise aux lois de l'offre et de la demande et que les inégalités se creusent davantage.

Pour l'AFOC, un tel programme ne relève pas d'un voeu pieux mais d'un choix de société : celui d'un meilleur partage des richesses pour maintenir une Sécurité sociale fondée sur la solidarité. Là est le coeur du débat…des prochains mois.

Bonne année à tous et surtout bonne santé !


Sommaire

L'ACTU DE L'AFOC

-  Ces changements qui vous attendent au 1er janvier 2017 (p. 2)
-  Les rattrapages de facture sont limité à 14 mois pour le gaz et l'électricité (p. 3)
-  L'immatriculation des copropriétés : attention au coût de cette nouvelle obligation ! (p. 3)
-  Des accidents évitables ! (p. 4)
-  Requiem pour un chèque...(p. 5)

A SAVOIR
-  Nano matériaux - maxi intérêts (p. 6-7-8)

AGENDA (p. 8)



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net