Energie
29 avril 2005
Gaz de France se privatise. C'est le consommateur qui paye !

C'était prévisible ! La Direction de Gaz de France est remontée au filet.

On nous annonce une augmentation des tarifs du gaz de 7 à 8 % au 1er juillet 2005.

L'Association FO Consommateurs (AFOC) rappelle qu'en dépit de bénéfices avérés, Gaz de France avait obtenu en fin d'année dernière une augmentation de 5 %, alors qu'elle en réclamait déjà 15 %.

Aujourd'hui, l'Etat veut envoyer un « signal » attrayant aux futurs actionnaires avant l'introduction en bourse d'une partie du capital de la société (encore) nationale.

Mais ce n'est pas tout ! De nouvelles hausses de tarifs, chaque trimestre, ne sont pas à exclure, si on se réfère à un projet de « contrat de service public entre l'Etat et Gaz de France », gardé en réserve.

Les exemples vécus à l'étranger risquent de se répéter pour les consommateurs français, l'ouverture à la concurrence, avec la libération des prix, se traduisant par des hausses qui pèsent sur leur budget !

L'AFOC refuse ces hausses qui aggravent encore la baisse constatée du niveau de vie de la plupart des ménages.



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net