21 janvier 2021
Attention aux intoxications au monoxyde de carbone

En période hivernale, les risques d'intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent, relativement à l'utilisation des appareils de chauffage utilisant des combustibles (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou pétrole etc.). Compte tenu du confinement, ces risques sont majorés et la vigilance doit être renforcée.

Des gestes simples contribuent pourtant à réduire les risques.
-  Avant l'hiver, faites systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d'eau chaude, ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié dans votre logement ;
-  Aérer au moins 10 minutes par jour votre logement, même s'il fait froid ;
-  Maintenez vos systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement si vous en disposez et n'obstruez jamais les entrées et sorties d'air ;
-  Respectez systématiquement les consignes d'utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabricant : ne jamais faire fonctionner les chauffages d'appoint en continu ; placer impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.
-  En cas de suspicion d'intoxication : réagir rapidement : aérer et appeler les secours (le 15, le 18 ou le 112 et le 114 pour les personnes malentendantes). Les symptômes - maux de tête, fatigue, nausées - apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes au sein d'un même foyer. Aérez immédiatement et arrêtez si possible les appareils à combustion. Evacuez les locaux.

Pour en savoir plus
-  Ministère des Solidarités et de la Santé (solidarites-sante.gouv.fr)



ASSOCIATION FORCE OUVRIÈRE CONSOMMATEURS 141, Avenue du Maine - 75014 Paris - Tél: 01 40 52 85 85 - Fax: 01 40 52 85 86 - afoc@afoc.net